Taglierini n° 305 all'uovo

Les Taglierini sont originaires de l'Italie septentrionale : Émilie-Romagne, Ligurie, Toscane et Lombardie, mais en particulier du Piemont et des Langhe d'albe dont la tradition culinaire transmet la recette des "tajarin", les anciens taglierini faits à la main.

Selon la tradition paysanne, ce format naît de la récupération des chutes avancées des pâtes fourrées. Le livre de recettes "La scienza in cucina e l'arte di mangiar bene" (La Science en cuisine et l'art de bien manger) de Pellegrino Artusi, imprimé pour la première fois en 1891 à Florence témoigne que les Taglierini naissent d'un contexte de la cuisine rurale, comme "plat du pauvre" : ".il cappone per prima cosa veniva utilizzato per fare un buon brodo. Il brodo è un elemento fondamentale della cucina toscana nel quale se la cuoca di turno ne aveva la capacità, avrebbero navigato tortellini o cappelletti che dir si voglia, altrimenti si doveva ripiegare sui più semplici taglierini."

Les Taglierini ne sont pas seulement une histoire nationale. En effet, les Taglierini sont mangés au Japon pour le jour de l'an et leur longueur est symbole de longue vie et bonheur. Toujours liée aux rites populaires, la tradition coréenne veut qu'en décembre les populations vivant au nord du pays mangent des taglierini de blé sarrasin appelés "naengmyon" pour éloigner les mauvais esprits.

Les Taglierini sont des pâtes universelles et nombreuses sont les recettes et les assaisonnements qui se prêtent à leur préparation : elles sont excellentes avec les soupes, devenant ainsi une entrée chaude légère mais énergétique ; pour ceux qui préfèrent les goûts affirmés nous conseillons de les déguster avec de savoureuses sauces et des goûts forts comme le gibier et les abattis ; pour ceux qui aiment les saveurs de la mer, les Taglierini s'adaptent parfaitement aux préparations exquises d'entrées chaudes à base de sauces de poisson et mollusques. Goûtez-les aussi au beurre avec de la truffe.

Disponibles en paquets de 500 g.

  • Cuisson: 5 min
Taglierini n° 305 all'uovo
play

Notre méthode

Attention, soin, expérience, qualité pour toutes les phases : de notre moulin à votre table.

La sélection du blé

Le choix d'excellentes matières premières constitue la première étape, la plus importante, pour créer des pâtes uniques.
grano

La mouture

Voici presque deux siècles que nous sommes meuniers : en 1831 don Nicola De Cecco fabriquait déjà dans son moulin ""la meilleure farine de la contrée"". Encore aujourd'hui, nous moulons tout le blé dans le moulin près de la fabrique de pâtes où il flotte constamment un intense et agréable parfum
molitura

La pâte

L'eau froide et la pâte à une température inférieure à 15 degrés : deux détails qui nous permettent d'obtenir des pâtes qui respectent la matière première.
impastamento

Le tréfilage

Si les pâtes prennent forme grâce au tréfilage, c'est le bronze qui confère à nos pâtes cette porosité unique capable de capturer n'importe quelle sauce. C'est l'un des procédés particuliers que nous avons choisi de préserver et de défendre. Avec beaucoup d'orgueil.
trafilatura

Le séchage

L'un des secrets de nos pâtes est le séchage lent et à basse température. C'est notre façon de préserver intactes les caractéristiques organoleptiques du blé.
essiccazione



Vous pourriez aussi aimer

Lasagnette n° 302 all'uovo

Le Lasagnette sont connues dans toute l'Italie et font partie de la famille des pâtes longues et plates.

Grâce à leurs formats elles se marient parfaitement aux recettes à base de sauce tomate et fines herbes ou ragoûts de viande.

Elles accompagnent aussi naturellement les assaisonnements piquants ou les sauces aux fruits de mer.

Dans la tradition culinaire de la Ligurie, elles sont parfaites pour la préparation d'entrée chaude à base de pesto.

Disponibles en paquets de 500 g.

En savoir plus